top of page
Rechercher

Pourquoi jeûner ?




Dans mon activité de naturopathe, le jeûne bien-être fait partie des pratiques que je conseille et que j’accompagne en séjour à La Canopée de Mareil.

C’est à la fois, un outil de prévention de la santé mais aussi une véritable expérience !

J’ai le souhait de vous le faire découvrir dans toutes ses dimensions et de vous donner envie de vivre cette aventure dans votre corps et votre esprit.

Non parce que ce sujet est à la mode ou controversé, mais parce que je voudrais partager, au-delà de mes connaissances, mon vécu de cette pratique qui mérite d'être mieux connue.

Pourquoi j’ai eu envie de jeûner, je ne saurais le dire … Peut-être que l’idée s’est insinuée discrètement au fur et à mesure de mes réflexions.

Je m’étais rendue compte du lien entre la santé et l’alimentation. J’avais compris que les méthodes de l’agriculture conventionnelle impliquaient l’utilisation de produits chimiques délétères pour la santé humaine et la fertilité des sols et que faire son propre potager pouvait être une alternative.

Et me voilà, une grelinette entre les mains, en train de retourner un petit lopin de terre dans des jardins partagés à l’orée du Parc de Saint Cloud. A côté de moi, une jardinière expérimentée … quelle chance ! De bèche en pioche, elle me dit qu’elle est en reconversion professionnelle pour devenir naturopathe. Jamais entendu parlé de ce métier mais un documentaire plus tard, je suis drôlement convaincue !

Et c’est à l’occasion d’une conférence donnée par une naturopathe, que je découvre l’existence du jeûne bien-être et la possibilité de se priver volontairement de nourriture pendant quelques jours en étant accompagnée. J’ai l’intuition que c’est un moyen pour moi d’aller à l’essentiel et de penser autrement ma vie ! Pourtant j’aime manger, je ne saute jamais un repas sauf urgence absolue et je n’ai pas de problème de poids … quelques rondeurs peut-être !

Mais j’éprouve le besoin d’un grand nettoyage, de faire peau neuve, de plonger dans l’inconnu, de savoir ce qui compte vraiment pour moi.

Printemps 2017, je me lance, même pas peur !

Je découvre une maison nichée dans la nature, une naturopathe chaleureuse et rassurante, un groupe sympathique qui soutient et réconforte.

Ce fut un moment hors du temps, sans contraintes que celle de marcher dans la nature, de se reposer, de discuter ou de lire, d’écouter des conférences sur l’hygiène de vie au coin du feu, de profiter du sauna, de recevoir un massage bien-être, de se libérer d’émotions retenues ou refoulées, de rêver, de faire le point, d’accepter d’être fatiguée, vulnérable, inconfortable parfois … de repartir avec le ventre plat, les idées claires, les sens en éveil, et une énergie décuplée. C’est après ce jeûne d’une semaine que j’ai décidé de devenir naturopathe et de vivre pleinement ma vie !

Les raisons de jeûner sont multiples et très personnelles : ce peut être pour préserver sa santé, faire une expérience par curiosité, s’accorder une opportunité d’apprendre, pour un repos digestif ou une récupération nerveuse, pour se ménager une pause, porter une autre attention à sa manière de se nourrir, prendre soin de soi, retrouver de la joie de vivre, douter de ses habitudes ou se reconnecter aux besoins naturels et nécessaires de son corps et à la nature.

Quelle que soit la motivation de départ, il permet de vivre une expérience de liberté.

J’aime ce qu’en dit le Dr Coudron : « Le jeûne est un outil dans une panoplie complète qui doit nous inviter à réfléchir sur notre hygiène alimentaire, notre hygiène des rythmes de vie et notre activité physique ainsi que notre relation aux autres. Le jeûne doit être propice à faire un bilan et nous permettre de réajuster tous nos paramètres de vie pour nous sentir plus vivant et plus ouvert dans une démarche de travail sur soi. Il ne se substitue pas à une démarche de vie équilibrée tout au long de l’année, mais il nous accompagne dans cette vision d’une vie globale ou tous les éléments sont en interaction entres eux. ».

A suivre, un article qui tentera de tordre le cou aux idées reçues et d’apaiser les résistances et craintes que l’on peut avoir face au jeûne bien-être.

Portez-vous bien et n'hésitez pas à partager avec votre entourage !


Anne HERISSON

Naturopathe





8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page